Publié le: sam, Avr 14th, 2018

Kate Midd­le­ton enceinte : pourquoi a-t-elle raccourci son congé mater­nité ?

Auto­ri­sée à prendre onze semaines de congé mater­nité, Kate Midd­le­ton aura une nouvelle fois écourté le temps auquel elle a droit. La Duchesse a tenu à assu­rer ses enga­ge­ments jusqu’au bout pour une bonne raison.

Le troi­sième royal baby – dont William a peut-être dévoilé le sexe – peut désor­mais débarquer à tout instant. La Lindo Wing et le person­nel de l’hô­pi­tal St Mary se tiennent d’ores et déjà prêts pour l’ac­cou­che­ment de Kate Midd­le­ton. Les barrières sont instal­lées, les ordon­nances inter­di­sant tout station­ne­ment sont affi­chées et les Anglais commencent déjà à camper dans les alen­tours pour ne rien manquer de cet événe­ment tant attendu.

 

Si Kate Midd­le­ton profite de ses derniers jours de séré­nité, elle les aura bien méri­tés. Jusqu’à la toute dernière ligne droite, la future maman de 36 ans n’aura pas chômé sur les acti­vi­tés et les visites offi­cielles. Malgré un baby bump de plus en plus impo­sant et une auto­ri­sa­tion de partir en congé mater­nité accor­dée, la duchesse de Cambridge a tenu bien plus que d’ha­bi­tude à respec­ter les enga­ge­ments notés sur son agenda.

Car cette année a un goût bien parti­cu­lier pour la famille royale. Non seule­ment la reine Eliza­beth II a allégé son agenda, mais son mari de 96 ans, le prince Philip, a égale­ment pris sa retraite le 2 août dernier lors de la parade de la marine royale, à laquelle il a appar­tenu. Kate Midd­le­ton et le prince William sont donc deve­nus des repré­sen­tants à temps plein de la Couronne et ont donc dû assu­rer bien plus de rendez-vous que ceux qu’ils devaient hono­rer jusqu’à présent. Kate a donc bien le droit de souf­fler un peu !

 

A propos de l'Auteur

-