Publié le: mer, Avr 11th, 2018

La reine Eliza­beth II fait une vanne impro­bable sur Trump et Obama

 

Eliza­beth II fêtera ses 92 ans dans 10 jours et malgré son grand âge, la reine d’Angle­terre a bien toute sa tête. Elle se permet même de faire des vannes sur les derniers prési­dents des États-Unis.

Ceux qui voient la reine d’Angle­terre comme une vieille dame acariâtre qui n’aurait plus toute sa tête se trompent. Certes le proto­cole l’oblige à respec­ter de nombreux codes, mais Eliza­beth II a un petit côté taquin, à l’anglaise. Elle qui adore les animaux par exemple, possède toute une écurie de chevaux. Jusque là rien d’anor­mal pour une souve­raine. Mais elle fait courir les siens et ils lui rapportent une véri­table fortune ! Plus de 460 000 euros à ce jour pour être exact. Surpre­nant.

>>> Eliza­­beth II : un de ses gardes royaux raconte comment il a failli la tuer

Elle aime aussi se marrer, Eliza­beth II. Pour preuve ce fou-rire impro­bable qu’elle a eu avec Anna Wintour, la papesse de la mode qui a inspiré le person­nage de Meryl Streep dans Le diable s’habille en Prada, histoire de vous donner une idée sur l’échelle du fun de cette personne. Anna Wintour que l’on pour­rait renom­mer Madame Poker­face tant la voir sourire est raris­sime. La reine a dû y aller de cet humour anglais dont eux seuls ont le secret.

>>> Eliza­­beth II : le cadeau émou­­vant (et gour­­mand) qu’elle a reçu pour ses noces de platine avec Philip

Cette fois-ci, Eliza­beth II se bala­dait dans ses royaux jardins avec le présen­ta­teur David Atten­bo­rough pour le tour­nage d’un docu­men­taire inti­tulé The Queen’s Green Planet. Mais inter­rom­pue par des bruits d’avions qui passaient au-dessus de leurs têtes, son altesse royale s’est permis une petite blague. « Pourquoi passent-ils toujoursquand vous voulez parler ? », ironi­sait la reine d’An­gle­terre avant de lâcher carré­ment « On dirait le président Trump ou le présidentObama ! » La réfé­rence exacte à laquelle elle fait allu­sion restera bien mysté­rieuse. C’est là tout l’art de l’humour anglais ! Voilà un petit tacle qui devrait faire plai­sir à William et Kate qui ont une dent contre l’actuel président des États-Unis.

 

A propos de l'Auteur

-