Publié le: sam, Mar 24th, 2018

Oncopole : les nouvelles stratégies pour lutter contre le cancer

L’an dernier, 1,2 million d’euros de dons destinés à la recherche contre le cancer ont été collectés. Une somme insuffisante selon le professeur François Almaric, directeur général de la fondation Toulouse Cancer Santé. «En fonction des besoins de l’an dernier, on a calculé que 2 millions d’euros seraient nécessaires. Pour cette raison, tous les projets n’ont pas pu être financés», regrette-t-il. L’Institut universitaire du cancer de Toulouse Oncopole (Iuct-O) et la fondation Toulouse Cancer Santé ont décidé de se répartir les cibles de financement afin d’être plus lisibles auprès de leurs donateurs. L’Iuct-O collectera désormais les financements pour la recherche clinique, tandis que la Fondation Toulouse Cancer destinera ses financements à la recherche fondamentale. Trois projets pour lutter contre le cancer ont été sélectionnés par la fondation. Celui de Jean-Emmanuel Sarry porte sur la leucémie aiguë. «En raison de la résistance de certaines cellules, de nombreux patients rechutent rapidement après leur chimiothérapie. Nous souhaitons cibler les cellules qui aident les cellules malades à résister», explique le scientifique. L’objectif est de proposer une stratégie thérapeutique adaptée. La chercheuse Sandrine Poirot Silvente a pour sa part fait du cancer du sein son combat. «Avec plus de 54 000 nouveaux cas par an, c’est vraiment un problème de santé publique», rappelle-t-elle. Face à cette problématique, ses recherches s’annoncent prometteuses. «Nous avons découvert une molécule qui agit sur la cellule cancéreuse et active le mécanisme immunitaire. Cette technologie que nous développons ouvre des perspectives importantes. Il s’agit de l’immunothérapie du futur.» Le cancer du pancréas ne représente que 3 % des cancers en France, mais est particulièrement mortel. «Nous n’avons aucun arsenal thérapeutique à proposer aux patients, contrairement aux autres cancers», explique Stéphane Pyronnet. Le directeur de recherche et son équipe ont un projet de voie thérapeutique Ils souhaitent tester un inhibiteur sur les cellules tumorales. Du côté de l’IUCT-O, cinq projets de recherche clinique sont également en préparation.

Les dons bienvenus
Jusqu’en juin, la Fondation invite les particuliers et les entreprises à faire des dons sur le site dédié : www.abresdonateurs.fr. L’objectif est d’atteindre les 550 000 euros en juin prochain. Pour le moment, 390 000 euros ont été collectés.

A propos de l'Auteur

-