Publié le: mer, Mar 21st, 2018

Une carence en Vitamine D pendant la grossesse serait source de troubles du comportement chez l’enfant

Des taux bas de vitamine D pendant la grossesse et en période d’allaitement pourraient conduire à des troubles du développement cérébral chez l’enfant engendrant des comportements sociaux anormaux plus tard dans la vie, comparables à ceux observés dans l’autisme, selon une étudeaustralienne publiée ce mercredi 21 mars.

Les mères qui ont des taux bas de vitamine D pendant la grossesse et durant l’allaitement augmenteraient le risque de comportements antisociaux chez leurs enfants, conclut une étude publiée dans le Journal of endocrinology par des chercheurs de l’université d’Australie-Occidentale (University of Western Australia, UWA).

Les scientifiques ont observé ces résultats chez des rongeurs qui ont montré des comportements anormaux à l’âge adulte alors que leurs mères avaient manqué de vitamine D pendant la grossesse et la période d’allaitement. Concrètement, ils ont observé des modifications dans la chimie du cerveau des rats avec une dégradation des fonctions cognitives comme l’apprentissage et la mémoire.

Selon les auteurs de l’étude, ces résultats, bien que portant sur des rongeurs, confirment l’importance de la vitamine D sur le développement du cerveau des enfants. Des études précédentes chez l’humain ont d’ailleurs montré un lien entre des niveaux bas de Vitamine D pendant la grossesse et un risque accru d’autisme chez les enfants.

« Nous savons que l’environnement dès le plus jeune âge peut être déterminant sur la santé des enfants en grandissant et, bien que cette étude porte sur les rats, ces données indiquent que les niveaux de vitamine D pendant la grossesse sont importants pour le développement cérébral et peuvent constituer un facteur de risque d’anomalies neurodéveloppementales, comme les troubles du spectre de l’autisme (TSA), explique le Dr Caitlin Wyrwoll.

A noter que l’organisme produit principalement de la vitamine D une fois la peau exposée au soleil. La vitamine D se trouve également dans l’alimentation. L’oeuf (le jaune), le soja, le foie de veau et les poissons gras (thon, saumon, sardines, maquereaux) sont les ingrédients qui en contiennent le plus.

 

A propos de l'Auteur

-