Publié le: mar, Mar 20th, 2018

Macron, Sarkozy, May : les soutiens de poids d’Haka, ado diabétique de 13 ans

Hakaroa, le jeune diabétique de 13 ans qui va traverser la France en courant et à vélo reçoit des soutiens du monde entier, d’Emmanuel Macron à Theresa May.

Elles sont toutes rangées avec soin dans un classeur Ben « Je classe donc je suis », qui colle parfaitement au caractère minutieux de Hakaroa, ado diabétique de 13 ans qui va traverser la France en courant et à vélo.

Ces dizaines de lettres de soutien sont signées de nombreux députés, d’artistes (Virginie Efira), de sportifs (Laura Flessel, Stéphane Diagana ou encore Marie-Amélie Le Fur, l’athlète handisport multimédaillée qui prévoit de courir une étape avec lui le 20 juillet) et des plus importants chefs d’État (dont récemment Angela Merkel et le roi des Belges) ! Florilège.

Emmanuel Macron : « Je tiens à te dire combien ton témoignage m’a touché […] et te transmets mes vœux sincères pour l’accomplissement de ton défi sportif […]. Je t’embrasse ». Le président de la République, dans une lettre le 3 janvier.

Nicolas Sarkozy : « Bon courage pour ton défi ! Ton ami Nicolas Sarkozy »,lui a écrit le 22 janvier -à la main- l’ancien président après être venu à Puteaux où vit Haka pour déjeuner avec lui et ses parents !

Valéry Giscard d’Estaing : « PS : Bon courage et bonne chance pour ton brevet! À ne pas négliger », rajoute VGE après avoir livré au collégien de troisième son « émotion » et ses « encouragements » dans un courrier du 2 février.

Theresa May : « Dear Hakaroa.Avoir du diabète ne devrait être un frein pour personne », lui assure le 30 janvier la Première ministre du Royaume-Uni dans une lettre à en-tête 10 Downing Street. Theresa May souffre elle-même d’un diabète de type 1 et dit « espérer » que son propre exemple puisse sensibiliser à la maladie.

Samantha Davies : « Je suis fan !J’ai l’impression que tu es le futur Kilian Jornet (NDLR : le Catalan qui a fait une double ascension de l’Everest, sans oxygène) », ne tarit pas d’éloges la navigatrice Samantha Davies dans un mail reçu le 15 mars.

A propos de l'Auteur

-