Publié le: mar, Mar 13th, 2018

Craig Mack : Le rappeur, ex-protégé de P. Diddy, est mort à 47 ans

Share This
Tags

Une triste nouvelle pour le monde du rap et du hip-hop.Un autre talent s’en est allé. D’après les informations du New York Daily News, le rappeur Craig Mack est mort lundi 12 mars 2018 dans un hôpital de Walterboro, près de son domicile en Caroline du Sud, après avoir succombé à une crise cardiaque. L’artiste américain était âgé de 47 ans.

Il n’avait pas peur, il était prêt

C’est son producteur et ami de longue date Alvin Toney qui a confirmé la triste nouvelle à la presse. « Que Dieu bénisse mon ami », a-t-il déclaré, ému. Selon lui, Craig Mack (qui laisse derrière lui une femme et deux enfants adultes) savait que ses jours étaient comptés. « Il était préparé à rejoindre le Seigneur. Il n’avait pas peur, il était prêt », a-t-il ajouté. Alvin Toney a par ailleurs précisé qu’il planchait depuis quelque temps sur un documentaire sur la vie et la carrière de Craig Mack, pour qui la religion avait une place prépondérante.

Peu connu en France, l’artiste avait développé très tôt une passion pour l’écriture, lui qui avait commencé à écrire ses chansons à l’âge de 12 ans. Il s’était finalement fait connaître cinq ans plus tard, en 1988, sous le nom de MC EZ. Talent de la scène hip-hop et rap, Craig Mack s’était fait repérer en 1992 par un certain P. Diddy qui l’avait signé dans son label Bad Boy Records au côté d’une autre star du rap, The Notorious B.I.G. (mort assassiné en 1997). En 1994, Craig Mack avait publié son premier album intitulé Project : Funk da World, dont est extrait son morceau le plus connu, Flava in Ya Ear. Celui-ci avait d’ailleurs été remixé pour un featuring avec Notorious B.I.G., LL Cool J, Busta Rhymes et Rampage.

En 1997, le rappeur avait publié son deuxième et dernier album, Operation : Get Down, porté par le single What I Need. Sa carrière a également été ponctuée par la parution en 2012 d’une mixtape, Operation Why2K?.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs artistes (…) Lire la suite sur purepeople.com

A propos de l'Auteur

-