Publié le: lun, Mar 5th, 2018

Education : entre 200 et 300 classes fermeront à la rentrée en milieu rural, selon Jean-Michel Blanquer

De nombreuses communes ont protesté contre ces fermetures prochaines, qu’elles voient comme la conséquence de la réduction du dédoublement des classes de CP et CE1 dans les zones d’éducation prioritaire.

Environ 200 à 300 classes « grand maximum » en milieu rural fermeront pour la rentrée prochaine, a déclaré lundi 5 mars le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, invité de France Inter.

Il a assuré que l’on « ouvrait plus de classes que l’on en fermait », après des semaines de contestation des écoles de zones rurales, qui estiment qu’elles paient les conséquences du dédoublement des classes de CP et CE1 en éducation prioritaire.

« On parle de ce que l’on ferme mais on peut parler de ce que l’on ouvre », a déploré Jean-Michel Blanquer, qui s’en est pris aux politiques, de gauche comme de droite, qui l’ont attaqué sur ce dossier : « J’ai été interpellé à l’Assemblée par des députés qui protestaient contre ce soi-disant sacrifice du rural et c’était des départements où on crée des postes ».

Plusieurs départements ruraux affichent en effet des créations de classes – notamment grâce au dédoublement en CP et CE1 – mais ces ouvertures ont lieu dans les villes de ces départements, font valoir les syndicats et les élus de ces zones.

La rentrée 2018 se fera avec 3 800 postes supplémentaires de professeurs des écoles sur toute la France, a rappelé le ministre de l’Education, malgré la baisse démographique de 32 000 élèves dans le primaire, notamment dans les zones rurales.

Francetvinfo

A propos de l'Auteur

-