Publié le: mer, Fév 14th, 2018

Macron veut encore croire à la possibilité de fédérer les réformistes européens

Invité de l’Association de la presse présidentielle, le chef de l’Etat a longuement défendu son action, tout en réaffirmant ses ambitions pour les élections de mars 2019

«Je n’oublie pas d’où je viens et ce qui fait que je suis là aujourd’hui», confiait gravement, mardi soir, Emmanuel Macron. «Je suis le fruit d’une brutalité de l’histoire. D’une effraction. Parce que la France était malheureuse et inquiète…», a-t-il ajouté, concluant ainsi une longue séance d’explication de sa politique devant une centaine de journalistes. En rappelant les conditions très particulières de son élection en mai dernier, il voulait expliquer pourquoi il ne se sentait «pas autorisé» à prendre le moindre «répit» dans ce qu’il entreprend au sommet de l’Etat. Et pourquoi il se faisait un devoir d’accepter cette «part d’ascèse» qu’impose selon lui l’exercice du pouvoir.

Pour la première fois depuis son élection, le président de la République s’est livré, sans micro ni caméra, au jeu de question-réponse organisé par l’Association de la presse présidentielle. Un exercice auquel se livrait chaque année, avec un plaisir manifeste, son prédécesseur François Hollande. Loi sur les Fake news, réformes de l’audiovisuel public et de la constitution, chômage et pouvoir d’achat, crise irako-syrienne, Corée du Nord, Brexit, SDF, service militaire, rôle de la première dame, etc. : au hasard des questions, Macron s’est exprimé assez librement sur une bonne douzaine de sujets, y compris sur les affaires Hulot et Darmanin – l’occasion de mettre en garde contre l’avènement d’une «république du soupçon» – et sans oublier l’inévitable et flatteuse question sur le rapport à la foi et à «la transcendance». En se livrant sans filtre et sans détour, inhabituellement ouvert à toutes les questions des journalistes, Macron avait visiblement à cœur de se mettre à l’abri du procès en arrogance qu’il s’attire souvent dans ses relations avec la presse.

Libération.fr

A propos de l'Auteur

-