Publié le: jeu, Fév 1st, 2018

On sait enfin pourquoi on grossit plus en hiver qu’en été !

Chaque année, c’est l’angoisse. Vous savez très bien que vous allez prendre quelques kilos à la venue de l’hiver mais désormais vous pourrez être rassurée puisque cela n’est pas de votre faute…

 Lorsque décembre pointe le bout de son nez, vous savez d’avance que vous allez devoir vous serrer dans vos jeans. Et si l’excuse de Noël ou de la flemme d’aller à la salle de sport à cause du froid peuvent encore passer en 2018… sachez qu’il y a peut-être une raison scientifique à cette prise de poids hivernale.

Nous : « Qui ? Que ? Quoi ? Où ? Comment ?! »

Du calme, du calme… C’est une grande nouvelle que l’on doit à certains chercheurs de l’Université de l’Alberta aux États-Unis qui ont réalisé une étude sur le sujet. Ils ont d’ailleurs réussi à trouver un lien entre vos prises de poids du froid et la lumière du soleil.

En effet, il faut avouer qu’en été, on passe la plupart de notre temps en maillot à faire le lézard au soleil. Ce dernier a l’incroyable capacité d’empêcher vos cellules de stocker de la graisse ou alors très très peu. « Lorsque les longueurs d’onde du soleil pénètrent la pezau et atteignent les cellules graisseuses, ces gouttelettes lipidiques se réduisent et son libérées de la cellule » explique Peter Light, un des experts en charge de l’étude en question.

Le rapport soleil-prise de poids désormais établi, il semble tout à fait logique que nous grossissions plus en hiver. En revanche, étant donné que la découverte vient de faire irruption dans nos vies, il faudra encore du temps aux chercheurs pour savoir comment utiliser ce lien à notre avantage ou à l’avantage des personnes souffrant de sur-poids de façon maladives. Sur le long terme, on devrait savoir combien de doses de lumière il faudrait au corps pour déclencher de phénomène de « régime naturel ».

En attendant, on est d’autant plus impatientes d’être à cet été !

Public

 

A propos de l'Auteur

-