Publié le: mar, Nov 21st, 2017

Zimbabwe : le Parlement annonce la démission du président Mugabe

Le parlement zimbabwéen se réunissait mardi pour enclencher une procédure de destitution contre chef d’Etat au pouvoir depuis 37 ans.
Robert Mugabe aurait finalement cédé. Silencieux depuis plusieurs jours malgré les appels pressants de ceux qui le somment de démissionner après 37 ans de pouvoir, le chef zimbabwéen aurait choisi mardi de quitter le pouvoir, selon le président du Parlement.
« Moi Robert Gabriel Mugabe […] remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat », a déclaré le président de l’assemblée nationale Jacob Mudenda, en lisant, sous les applaudissements, la lettre de démission du chef de l’Etat.
«J’ai choisi volontairement de démissionner. (…) Cette décision a été motivée par (…) mon désir d’assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent », a expliqué M. Mugabe dans sa lettre.

 

«On se réveille depuis si longtemps en attendant ce jour»
Cette annonce a été suivie d’un concert de klaxons dans les rues de Harare pour saluer cette décision, attribuée à Robert Mugabe. «Nous sommes tout simplement tellement heureux. Enfin les choses changent, a lancé Togo Ndhlalambi, coiffeur de 32 ans. On se réveille depuis si longtemps en attendant ce jour. Ce pays a traversé tant de périodes difficiles».

La chambre se réunissait en session extraordinaire à Harare pour enclencher une procédure de destitution contre lui. Depuis le coup de force de l’armée une semaine plus tôt, provoqué par la révocation du vice-président Emmerson Mnangagwa, le président Mugabe avait perdu un à un ses soutiens.
Robert Mugabe, héros de la guerre d’indépendance, a dirigé son pays d’une main de fer au terme de trente-sept ans marqués par des violations des droits de l’Homme et une terrible crise économique. Âgé de 93 ans, il était le plus vieux chef d’Etat de la planète.

A propos de l'Auteur

-