Publié le: lun, Sep 23rd, 2013

La cigarette, premier facteur de risque des cancers du rein et de la vessie

Share This
Tags

La cigarette ne provoque pas uniquement des cancers du poumon. Elle est aussi de loin le principal facteur de risque des cancers du rein et de la vessie, selon des urologues. « De nombreuses études ont montré une forte corrélation entre le tabagisme et le développement et la progression du cancer de la vessie, avec un risque multiplié entre 2 à 10 fois », relève le Dr Yann Neuzillet, chirurgien urologue à l’hôpital Foch de Suresnes, avant la Semaine européenne de l’urologie, qui s’ouvre le lundi 23 septembre.

Affection mal connue, bien qu’elle ait touché l’an dernier 12 000 nouveaux patients (5e rang des cancers les plus fréquents) et fait 4 772 morts, le cancer de la vessie progresse avec 1% de nouveaux cas par an. Il a de surcroit « le coût par malade le plus élevé de tous les cancers », selon l’Association française d’urologie (AFU), en raison des traitements lourds et répétés qu’il nécessite. La survenue de ce cancer est favorisée par le stockage dans la vessie de substances cancérogènes éliminée par le rein, explique Yann Neuzillet.

Le son de cloche est le même pour les cancers du rein qui arrivent au 7e rang des nouveaux cancers en France avec 11 500 nouveaux cas estimés l’an dernier par l’Institut national du cancer (INCa) et près de 4 000 décès. « Un homme qui fume a un risque accru de 50% d’avoir un cancer du rein par rapport à un non fumeur », souligne le Dr Marc-Olivier Timsit, urologue à l’hôpital Georges Pompidou à Paris, qui se veut toutefois rassurant : « Il suffit d’arrêter de fumer au moins 10 ans pour rejoindre la courbe des non fumeurs. »

A propos de l'Auteur

-