Publié le: mar, Nov 14th, 2017

Le skieur David Poisson serait mort en percutant un arbre

Le choc a été fatal au descendeur français, victime d’une chute à l’entraînement lundi.

David Poisson est mort, lundi, suite à une très violente chute lors d’un entraînement de descente à Nakiska, dans les Rocheuses canadiennes. Il avait 35 ans. Si une enquête déterminera les circonstances exactes de son décès, les premiers secours ont indiqué que le skieur de Peisey-Vallandry (Savoie), notamment médaillé de bronze mondial en descente en 2013, avait percuté un arbre après avoir traversé les filets de sécurité. Dans un communiqué, la fédération française précise qu’il aurait chuté lourdement après avoir perdu un ski.

Un drame qui n’est pas sans rappeler l’accident de Régine Cavagnoud en octobre 2001 (elle avait percuté un entraîneur allemand lors d’un entraînement de vitesse en Autriche avant de décéder deux jours plus tard à l’hôpital) et quibouleverse le ski et le sport français.

Cité par l’agence de presse américaine AP, le porte-parole du centre de secours canadien a indiqué : « Quand nous sommes arrivés, nous avons pris en charge [le skieur] et constaté qu’il était mort sur place. Il n’y a pas eu de transfert à l’hôpital. »

« Les arbres sont très près des filets »

Nakiska, la station qui a notamment accueilli les épreuves de ski alpin des Jeux de Calgary en 1988, est un lieu d’entraînement régulier des équipes nationales avant les premières épreuves de vitesse de la saison. Ces dernières se déroulent toujours à Lake Louise, à quelques kilomètres de là, et sont programmées cette année les 25 et 26 novembre. Les Français s’y entraînaient lundi, lors d’uen séance partagée avec d’autres nations. « C’est une très bonne piste pour s’entraîner, raconte un coach français. Elle est relativement large, rapide, mais pas très difficile. » Avant d’ajouter, la gorge nouée : « La seule chose, c’est que les arbres sont très près des filets. »

Parce que, comme cela arrive souvent lors des entraînements, la station canadienne met en place des filets de sécurité quand elle loue la piste aux équipes. Comme toujours, ce sont ensuite les équipes (et leurs encadrements) qui gèrent les séances.

Depuis lundi soir, la Fédération Française de Ski est en relation avec la famille de David Poisson, père d’un petit garçon, pour la soutenir et l’accompagner dans cette terrible épreuve. Fabien Saguez, Directeur Technique National, et David Chastan, Directeur de l’Equipe de France de ski alpin hommes, ont décollé ce mardi matin à destination de Nakiska.

 

 

 

A propos de l'Auteur

-