Publié le: ven, Oct 13th, 2017

Davido entendu par la police après la mort suspecte de trois de ses proches

epuis la révélation de l’affaire, les fans de Davido tout comme ses détracteurs ont réagi vivement sur les réseaux sociaux créant encore plus de confusion.

La star de la musique nigériane Davido est prise dans une tourmente médiatique qui ne semble pas vouloir s’apaiser.  Cette semaine, le chanteur a été entendu à deux reprises par la police de Lagos au Nigéria, après trois morts suspectes dans son entourage.

Il y a d’abord eu Tagbo Umeike, 35 ans, déposé à l’hôpital général de Lagos Island le 3 octobre après une soirée alcoolisé alors qu’il était déjà mort. Selon la police, il avait bu 40 shots de Tequila en compagnie d’amis dont le chanteur Davido. Très vite, l’affaire fait le tour des réseaux et une rumeur lancée par la petite amie du jeune homme décédé, Caroline Danjuma, déclenche une vague de réactions hystériques. Cette dernière avance que Davido se serait enfui après avoir abandonné son ami devant l’hôpital.

 

Des accusations graves qui ont poussé le chanteur à publier les vidéos des caméras de surveillance situées devant la boîte où lui et ses amis ont passé la soirée. Les images confirment ce que Davido a déclaré à la police lors d’une première audition. Il affirme avoir passer la soirée dans un autre endroit et avoir été informé de la mort de Tagbo plusieurs heures plus tard. Cependant le chef de la police de Lagos a déclaré lors d’une conférence de presse que “l’enquête a révélé que c’est le chauffeur du Toyata Hilux de l’escorte de Davido qui a emmené le défunt à l’hôpital et l’a abandonné sur les instructions de Davido“…

Des morts par overdose ?

Quelques jours plus tard, deux autres décès sont survenus dans l’entourage du chanteur. Les cadavres de Olu Abiodun et Chime Amaechi, deux autres proches de Davido, ont été retrouvés dans une voiture garée dans une résidence privée d’un quartier chic de Lagos.

Dans ce cas particulier, la presse locale a d’abord supposé qu’il s’agissait d’un cas d’overdose. Mais la police a tout de suite démenti affirmant qu’elle attendait les résultats de l’autopsie pour se prononcer. Cible de toutes les attaques et de nombreuses accusations et théories farfelues sur les réseaux sociaux, Davido a quant à lui tenu à s’expliquer.

Comme promis à ses fans, son avocat a publié ce jeudi 12 octobre un communiqué dans lequel il explique que son client n’est pas du tout “impliqué”.

 

L’interprète de “Pere” a récemment remporté deux prix lors des AFRIMMA à Dallas. Des récompenses qu’il a dédiées à ses amis défunts.

A propos de l'Auteur

-