Publié le: jeu, Oct 12th, 2017

Salah Abdeslam perd son procès contre Solère

Le seul survivant des terroristes du 13 novembre avait attaqué en justice le député LR Thierry Solère pour «atteinte à la vie privée» :  l’élu avait évoqué dans la presse ses conditions de détention.

Salah Abdeslam, seul survivant des commandos terroristes du 13 novembre, a perdu son procès contre le député Thierry Solère. Dans une décision rendue ce jeudi, la 1re chambre civile du tribunal de grande instance de Nanterre estime que le témoignage de Thierry Solère sur les conditions de détention de Salah Abdeslam n’est pas une « atteinte à la vie privée » du terroriste.

Les propos du député (LR) de Boulogne-Billancourt sont « justifiés par l’information légitime du public sur un sujet d’intérêt général et sur un événement d’actualité judiciaire », selon les juges.

A la fin du mois de juin 2016, Thierry Solère avait visité la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), où est incarcéré le détenu surveillé 24 heures sur 24. Il avait ensuite décrit la cellule de Salah Abdeslam, sa méticulosité, sa nervosité, dans les colonnes du Journal du dimanche. Un témoignage nourri de détails sur l’allure du détenu, son survêtement, sa façon de se brosser les dents, de prier, etc…

Avec son avocat qui, à l’époque, était Frank Berton, pénaliste renommé, Salah Abdeslam avait saisi la justice pour obtenir réparation de cette « atteinte à la vie privée ». La décision de ce jeudi lui impose d’assumer les frais de procédure engagés par Thierry Solère dans cette affaire, à hauteur de 500 €.


A propos de l'Auteur

-