Publié le: mer, Sep 13th, 2017

Nikola et Luka Kara­ba­tic défi­ni­ti­ve­ment condam­nés dans l’af­faire des paris truqués

Nikola et Luka Kara­ba­tic ont choisi d’an­nu­ler leur pour­voi en cassa­tion pour les accu­sa­tions de paris truqués dont ils faisaient l’objet. Leur condam­na­tion devient donc offi­cielle.

« Nous n’avons plus envie de faire traver­ser ces épreuves à nos proches  » : c’est en ces mots que Luka et Nikola Kara­ba­tic ont expliqué à L’Equipe la raison qui les a pous­sés à stop­per la bataille judi­ciaire qu’ils ont enta­mée en 2012 et à accep­ter la déci­sion de la justice. En février dernier, ils étaient condam­nés à deux mois de prison avec sursis et 10 000€ d’amende après avoir été jugés coupables de paris truqués sur un match de l’équipe de hand­ball de Mont­pel­lier dans laquelle ils jouaient. Une déci­sion qu’ils avaient jusqu’a­lors contes­tée : « Nous prenons la déci­sion, mais nous ne sommes pas d’ac­cord avec. On veut désor­mais passer à autre chose  » ont-ils déclaré au quoti­dien. Pour le bien de leur famille – Nikola est devenu le papa d’Alek et la compagne de Luka est enceinte – ils ont donc choisi de stop­per le combat.

Mais s’ils acceptent la sentence de la cour d’ap­pel de Mont­pel­lier, c’est à contre cœur. Car comme ils conti­nuent de l’af­fir­mer, ils n’ont « jamais truqué de matchs » ni « fait ce genre de choses ». Pour rappel, lors d’une rencontre oppo­sant Cesson et Mont­pel­lier, Nikola et Luka Kara­ba­tic étaient relayés au stade de spec­ta­teurs. Avec de nombreux effec­tifs en moins, les deux cham­pions parient alors sur la défaite de leurs coéqui­piers qui s’est avérée exacte. Manque de bol, la Française des Jeux alerte les auto­ri­tés sur des paris aux « montants anor­ma­le­ment élevés » (envi­ron 80 000€) devant le peu d’enjeu. Les frères Kara­ba­tic ainsi que leurs compagnes respec­tives se retrou­vaient au cœur du scan­dale. L’af­faire est désor­mais clas­sée.

A propos de l'Auteur

-