Publié le: jeu, Juin 15th, 2017

On a testé le soin-massage détox ventre Udarabhyanga au Spa Cinq Mondes

Dénouer un esto­mac tendu, dimi­nuer les ballon­ne­ments, élimi­ner les toxi­nes… Nombreuses sont les vertus du massage du ventre Cinq Mondes, inspiré du rituel millé­naire indien. Notre ressenti.

Stress, fatigue, cour­ba­tu­res… Votre corps tire la sonnette d’alarme ? Il est grand temps de vous accor­der une pause bien-être. Exit les massages relaxant du dos, tour­nez-vous vers un soin détox du ventre, le centre des émotions de notre corps.

Composé de centaines de millions de neurones connec­tés dans les parois de notre tube diges­tif, le ventre est notre deuxième cerveau. Quand il va mal, notre corps et notre esprit souffrent en même temps. Pour en prendre soin, Cinq Mondes s’est inspiré de la méde­cine tradi­tion­nelle indienne, appe­lée « ayur­véda ». Son pouvoir ? Lutter contre les déséqui­libres des prin­cipes vitaux à l’in­té­rieur de l’être en donnant une place centrale à notre ventre.

Le rituel
1– Le soin débute par un massage du dos, première zone de tensions. Quelques pres­sions avec l’Eau de Berga­lore et vous voilà déten­due d’un poil.
2– La prati­cienne insiste ensuite sur le ventre, deuxième zone de tensions. Tandis qu’elle alterne manœuvres lissantes, chauf­fantes, drai­nantes et vibra­toires, vous travaillez une respi­ra­tion yogique, en gonflant le ventre et le diaphragme au maxi­mum et en expi­rant par la bouche.
3– Après le massage, la prati­cienne réalise un enve­lop­pe­ment de votre ventre à base de Farine de pois chiche Kaolin, d’Ex­trait Biolo­gique de Gingembre et d’Em­blica Offi­ci­na­lis. Durant 10 minutes, il active la détoxi­fi­ca­tion des tissus.
4– Pendant ce temps, la prati­cienne masse le cuir chevelu et la nuque. Un moment de détente relaxant qui permet un lâché prise total.
5– Le soin se termine par un massage toni­fiant des jambes et des pieds pour réveiller le corps et stimu­ler la circu­la­tion sanguine.

On en pense quoi ?
Un soin idéal pour élimi­ner les toxines. Veillez donc à boire suffi­sam­ment après : eau, thé ou extraits de bouleau ou d’ar­ti­chauts, compa­gnons détoxi­fiants et anti-ballon­ne­ments. Petite alerte aux sensibles du ventre, cochez « pres­sion douce sur le ventre » dans votre ques­tion­naire, le massage de cette zone étant très toni­fiant.

À la maison
Ce rituel peut être réalisé en insti­tut, dès que la fatigue et le stress se font ressen­tir, ou en cure de 6 semaines à raison d’une séance par semaine. Après quoi, vous pouvez repro­duire des gestes chez vous, en utili­sant l’Huile Univer­selle d’Ayur­vé­dique (42€), véri­table cock­tail régé­né­rant et nour­ris­sant. Dans un premier temps, chauf­fez votre ventre en le frot­tant avec la base de poignets. Effec­tuez une quin­zaine de mouve­ments circu­laires avec une pres­sion moyenne. Travaillez ensuite sur le gros intes­tin en réali­sant 3 passages alter­nant lissage de bas en haut et de droite à gauche.

Soin-massage détox Udarabhyanga, 50 minutes, à partir de 90€ dans tous les Spa Cinq Mondes de France.

A propos de l'Auteur

-

%d blogueurs aiment cette page :