Publié le: mer, Mai 24th, 2017

Theresa May annonce de nouvelles mesures de sécurité pour faire face à la menace terroriste au Royaume-Uni

Au lendemain de l’attaque qui a fait au moins 22 morts à Manchester lundi, Theresa May a pris la parole dans la soirée de ce mardi. La Première ministre britannique a commencé par saluer la mémoire des victimes et rendre hommage au personnel à pied d’oeuvre sur place, ainsi qu’à la population mancunienne. Elle a ainsi évoqué la « bravoure des habitants » et le « professionnalisme » des équipes de secours. Elle a aussi assuré: « La lâcheté est toujours vaincue par la bravoure et le Mal sera toujours vaincu par le Bien. »

Elle a ensuite exhorté les policiers à faire au plus vite la lumière sur le point primordial de l’enquête: la question d’éventuelles complicités ayant aidé l’auteur de l’attentat de l’Arena de Manchester à commettre son acte. « La police doit élucider la question de savoir si l’auteur de l’attentat a agi seul. Pour l’instant, nous ne pouvons pas exclure qu’il ait participé à un réseau beaucoup plus large », a-t-elle concédé.

Le niveau d’alerte officiellement relevé

Mais si Theresa May s’exprimait devant les caméras, c’était avant tout pour informer les sujets de la reine Elisabeth au sujet de l’évolution de la menace terroriste dans leur pays. Elle a ainsi annoncé que le niveau d’alerte avait été officiellement relevé :

« Le centre indépendant qui évalue le niveau d’alerte en fonction des informations disponibles a jusqu’à présent maintenu le niveau d’alerte. Il a choisi aujourd’hui de le relever. Nous sommes aujourd’hui à un niveau d’alerte dit ‘critique’. Il est donc tout à fait possible que d’autres attaques soient imminentes. »

Concrètement, le relèvement du niveau d’alerte sera accompagné d’un accroissement des dispositions sécuritaires au Royaume-Uni. « La police a demandé au secrétaire d’Etat à la Défense l’autorisation de déployer du personnel militaire armé pour l’appuyer. Cette demande a été validée », a poursuivi la cheffe du gouvernement avant de développer: « Cela s’inscrit dans l’opération Tempura (…) qui est entrée en vigueur. Les agents qui gardent les sites seront remplacés par des militaires armés. Le nombre de policiers armés en patrouille sera donc considérablement renforcé. »

A propos de l'Auteur

-