Publié le: jeu, Avr 20th, 2017

Fusillade sur les Champs-Elysées : « Et là, il a sorti une kalachnikov…»

Sur les Champs-Elysées, passants, touristes, personnes au restaurant ou au cinéma ont été surpris par des tirs d’armes automatiques, jeudi soir. Témoignages.

Cyril, 40 ans, était déjà sur les Champs-Élysées quand les premiers coups de feu ont été tirés : «J’étais à l’angle de Marks et Spencer et de Zara, j’attendais un ami dans ma voiture, à dix quinze mètres d’un fourgon de police. J’ai vu un homme tout en noir s’approcher du fourgon, comme s’il demandait un renseignement et là il a sorti une kalachnikov et tiré, avec sa main droite, témoigne encore sous le choc le jeune homme. J’ai poussé trois ou quatre voitures avec la mienne et j’ai fait demi-tour.» L’homme a pu s’extraire rapidement des Champs-Elysées, mais se souvient que le tireur «portait une grande doudoune noire qui lui aurait permis de dissimuler l’arme.» Cyril est formel, le tireur voulait tuer des policiers.

Au même moment, Maxime, 32 ans, est au cinéma Georges V devant «Life». Au cours de la projection, le régisseur interrompt le film et prévient les spectateurs qu’une fusillade a eu lieu sur les Champs. «Il nous a dit que l’on pouvait rester dans la salle de cinéma. Au bout de quelques minutes plusieurs spectateurs ont préféré sortir par une porte dérobée donnant sur une rue adjacente», renseigne-t-il. Mais lui a préféré rester sur place comme une trentaine d’autres personnes. Ils y étaient encore vers 22h30.

A propos de l'Auteur

-