Publié le: mer, Avr 19th, 2017

A Nantes, Macron se pose en Monsieur Sécurité aux côtés de Le Drian

A J-4 du premier tour, le candidat de 39 ans et jamais élu, a voulu donner des gages sur sa capacité à assumer les prérogatives régaliennes.
On l’accuse de manquer d’expérience. Emmanuel Macron s’est posé mercredi comme seul candidat à la présidentielle capable « d’assurer la sécurité » des Français sur fond de menace terroriste ravivée, en s’affichant pour la première fois aux côtés du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian lors d’un meeting à Nantes. A seulement quatre jours du premier tour, le candidat d’En Marche !, âgé de 39 ans et jamais élu, a voulu donner des gages sur sa capacité à assumer les prérogatives régaliennes dans une France frappée depuis 2015 par une série d’attentats et en état d’urgence. Une nécessité accrue par le contexte tendu après l’arrestation mardi de deux hommes soupçonnés de préparer un attentat imminent. « La première mission d’un chef de l’Etat, la mission la plus importante, c’est celle d’assurer la sécurité de ses concitoyens, car c’est la condition pour assurer votre liberté. Cette mission première, j’y suis prêt », a clamé Emmanuel Macron devant quelque 5 500 personnes au Zénith de Nantes.
Sous les yeux de Jean-Yves Le Drian, qui lui avait apporté son soutien il y a un mois mais n’était jamais apparu à ses côtés, le candidat a rappelé que « ceux qui nous attaquent ont décidé de venir perturber notre élection présidentielle ». « Ce soir, en étant rassemblés ici, en disant à quel point nous tenons à la démocratie (…) nous leur apporterons la plus solide des réponses », a clamé l’ancien ministre de l’Economie. Emmanuel Macron a rendu « hommage à nos forces de police et de renseignement » mais aussi « aux forces d’intervention », alors que « plusieurs hommes du Raid » surveillaient la réunion publique dans le cadre du renforcement des dispositifs de sécurité des candidats. L’occasion aussi de rappeler qu’il bénéficie de l’appui de Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du Raid et candidat En Marche ! aux législatives. Martial, il a promis de « poursuivre et mettre hors d’état de nuire tous ceux qui ont attaqué notre pays ou ont eu le projet de le faire, les terroristes où qu’ils se trouvent ». Ce qui « revient à poursuivre le travail opéré depuis cinq ans par Jean-Yves le Drian », a salué le candidat d’En Marche.

A propos de l'Auteur

-