Publié le: lun, Avr 17th, 2017

Les 10 gangs les plus dangereux de la planète

Share This
Tags

Micro-sociétés souvent très hiérarchisées, ces organisations criminelles sont responsables des plus grands réseaux de trafics d’armes, de drogues, de prostitution ou d’extorsion de fonds, provoquant des guerres de territoire et d’influence meurtrières.En biologie, la Marabunta est un déplacement impressionnant de fourmis capables de traverser les rivières et de dévorer de petits animaux en quelques secondes. Organisées en une bande solidaire, elles ne laissent rien derrière leur passage. Ce mot désigne également une fourmi rouge tueuse, parfois mangeuse d’hommes, aux mandibules empoisonnées, laissant ses victimes paralysées et dans d’affreuses souffrances. Ces deux phénomènes résument assez bien les actions des membres de la Mara Salvatrucha.
Créé à Los Angeles dans les années 80 par des Salvadoriens partis aux États-Unis, ce gang a rapidement commencé à recruter de nouveaux membres dans les pays d’Amérique latine, dont le Salvador, les Honduras, le Guatemala et le Mexique. Comptant entre 50 000 et 80 000 membres à travers le monde, il a pour activités principales le trafic humain, le trafic d’armes, de drogue, la contrebande, le blanchiment d’argent et la prostitution (de femmes adultes et d’enfants). Les Maras sont soupçonnés de dizaines de meurtres, de jouer le rôle de passeurs à la frontière américano-mexicaine, de kidnappings et d’extorsions aussi bien derrière les barreaux qu’à l’air libre. Une fois rentré dans l’organisation, il est presque impossible d’en sortir vivant.

A propos de l'Auteur

-