Publié le: sam, Mar 11th, 2017

En meeting à Talence, Macron rend un hommage appuyé à Juppé

Quelques jours à peine après la déclaration d’Alain Juppé par laquelle il a renoncé définitivement à être candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron a organisé un meeting à Talence près de Bordeaux. Et il a rendu un hommage appuyé à Alain Juppé. Les électeurs du maire de Bordeaux apprécieront.

Même si Alain Juppé l’a égratigné récemment en parlant de son immaturité, Emmanuel Macron ne lui en tient pas rigueur : « Je voulais ici saluer celui qui est un grand responsable politique français. »

Des mots appréciés dans la salle : « C’est tout simplement la reconnaissance de la qualité d’homme d’Etat de Juppé », témoigne un militant. « C’est très bien, c’est une preuve de son esprit d’ouverture, tout simplement », ajoute une autre. Rendre hommage à Alain Juppé pour mieux insister sur ce qui le rapproche de lui : « Reconnaître le besoin qu’a aujourd’hui notre pays, de renouvellement, et en même temps d’extrême probité, ça n’était pas facile et il l’a fait. »

Renouvellement, probité, des valeurs qu’Emmanuel Macron veut défendre dans la campagne et dont il espère qu’elles séduiront – il l’a confié peu avant le meeting – « cet électorat de centre droit et de droite qui ne se reconnaît pas dans l’offre réactionnaire et opportuniste » de François Fillon. Un François Fillon qualifié de « triste candidat ».

En quête d’une « majorité de projet »

Et Emmanuel Macron n’a pas lésiné pour dire les mots qui charment aux électeurs de droite en déshérence : « Ce que nous portons depuis le premier jour, c’est une volonté vraie et sincère d’alternance. »

L’alternance comme objectif, le rassemblement comme moyen : « Personne ne peut prétendre demain gouverner et légiférer avec un parti unique. Il faut donc construire cette majorité de projets », a déclaré le candidat d’En Marche. Emmanuel Macron commence à préparer l’étape d’après-7 mai.

A propos de l'Auteur

-