Publié le: lun, Jan 30th, 2017

Lycéen poignardé à Paris : expédition punitive dans un lycée voisin


Mort poignardé devant son lycée à Paris : les… par leparisien

Depuis l'agression mortelle d'un lycéen lundi midi, les auteurs présumés sont activement recherchés par la police mais aussi par un groupe de jeunes, proches de la victime, qui chercheraient à se venger. Un proviseur et son adjoint ont été agressés.

Représailles ? Règlement de compte entre bandes rivales ? Chasse à l’homme dans l’Est parisien ? Le proviseur et son adjoint du lycée Maurice Ravel, cours de Vincennes (XXe) ont été molestés vers 16h30 ce lundi. Que voulaient les agresseurs ? « Ils cherchaient à en découdre avec un ou des lycéens qu’ils n’ont pas trouvé », indique une source policière. Ils ont voulu pénétrer dans l’établissement. Les personnels les ont en empêchés et se sont pris des coups de poing et de pied ». Faut il y voir un lien avec le décès ce midi d’un élève de 17 ans, scolarisé au lycée professionnel Charles-de-Gaulle, rue Ligner, tout près du cimetière du Père Lachaise (XXe) ? L’élève a été poignardé à mort. Parmi les deux agresseurs présumés, l’un viendrait du même lycée.

Ce qui est sur c’est qu’un dispositif policier a été déployé sur plusieurs établissement de ces quartiers de l’Est parisien « pour éviter que la situation ne dégénère », précise une source policière. Sur place, la tension est palpable. La situation inquiète d’ailleurs le rectorat de Paris. Le recteur était sur place et une cellule d’aide psychologique a été mise en place pour les autres élèves dont certains très proches de la victime sont bouleversés par le drame. L’enquête a été confiée du 2e DPJ (district de police judiciaire) de la PJ parisienne.

Un autre lycée Paul Valéry, boulevard Soult (XIIe) a également été « visité » dans l’après-midi. Entre l'entrée de l’établissement et la station de tramway, un lycéen de 15 ans a été agressé par une vingtaine de jeunes. Les agresseurs ont pris la fuite par le tram. Le lycéen n’a pas été gravement blessé mais ressent des douleurs « à la tête ». La victime a indiqué que ses agresseurs venaient du XXe arrondissements et recherchaient un jeune habitant le XII et ayant un lien direct avec l'homicide, selon une source policière.

« Les premiers éléments de l’enquête nous laissent penser que nous avons affaire à des bandes rivales, décrypte un policier, avec d’un côté les soutiens de la victime et de l’autre, celui qui pourrait être l’auteur des coups de couteau mortels et qu’ils recherchent ». Les policiers n’avaient encore procédé à aucune interpellation vers 18 heures.

A propos de l'Auteur

-