Publié le: dim, Juil 17th, 2016

Etat islamique : une revendication en forme d’adoption

Share This
Tags

Si rien ne prouve une commande de l’organisation terroriste au tueur de Nice, celle-ci a assumé un carnage inspiré de ses appels au meurtre et espère la contagion.

  • «Tardive, opportuniste, vague, incertaine…» Selon différents commentaires, la revendication par l’Etat islamique (EI) du carnage de Nice continue de susciter des doutes ou l’incrédulité. Cette dernière se comprend tout d’abord par l’absence de lien établi entre Mohamed Lahouaiej Bouhlel et le groupe en Irak et en Syrie. Celui que l’EI désigne comme un «soldat du califat» ne ressemble pas aux autres jihadistes. Il ne s’est jamais rendu dans la région et on n’a pas retrouvé de drapeau noir, ni d’autres signatures d’appartenance ou d’allégeance à bord de son camion. Le chauffeur pourrait être tout aussi dément que le pilote allemand dépressif qui a entraîné dans son suicide 150 passagers d’un Airbus en mars 2015.

A propos de l'Auteur

-