Publié le: mer, Sep 17th, 2014

Marseille : mais c’est quoi la Capitale européenne du sport ?

SPORT – La municipalité de Marseille a officiellement remis lundi son dossier de candidature au titre de Capitale européenne du sport en 2017. Un an après l’année de la culture à quoi doit-on s’attendre ?

 

000_APP2000081843609ok

Oubliez la culture !
En 2013, Marseille capitale européenne de la culture faisait la part belle aux événements populaires. On se souvient du spectacle pyrotechnique sur le Vieux-Port Flammes et flots ou la TransHumance. Là, « ce n’est pas du tout la même chose. Les objectifs ne sont pas les mêmes », prévient Richard Miron adjoint aux Sports de la mairie. Si nous sommes choisis pour être la capitale européenne du sport « nous aurons un cahier des charges moins contraignant, il y a moins d’événements à organiser. Le sport, ce n’est pas que mettre un short et cavalé », résume-t-il.

Mais alors quoi ?
« On s’est donné trois objectifs détaille Richard Miron : la cohésion sociale, la rénovation de nos équipements et le développement économique par le biais du sport ». Sur ce dernier point l’élu envisage de créer un pôle de santé sportif et l’aménagement d’une zone d’activités autour des industries du sport. Côté festivités, Richard Miron parle d’un festival autour des sports traditionnels européens.

Avec quels financements ?
A titre de comparaison, Anvers capitale européenne du sport en 2013 avait mis 12 millions d’euros pour organiser des événements. A Marseille, l’effort va avant tout porter sur la création de ce pôle de santé et la zone d’activités. Différents partenariats sont envisagés avec l’Assistance publique, la Chambre de commerce et les collectivités locales. « Le label est un facteur de cohésion », assure Richard Miron. Reste donc à l’obtenir. Réponse attendue le 19 novembre.

MetroNews

 

A propos de l'Auteur

-